Précautions d'emploi

Il ne sera jamais assez dit: naturel ne signifie pas inoffensif. Le label Bio non plus!

Une plante et a fortiori une huile essentielle possède un (des) principe(s) actif(s) qui peut(vent) générer des effets secondaires.

Connaître les huiles essentielles en fonction du public visé est essentiel.
Oui, on peut utiliser certaines huiles essentielles chez les enfants, même chez les bébés (à partir de 3 mois).
Oui, une femme enceinte (après le premier trimestre) ou allaitante peut recevoir des huiles essentielles, à condition de les choisir avec soin.
Au-delà de ces cas les plus courants, la prudence est de mise avec les personnes ayant (eu) un cancer hormono-dépendant. Certaines HE leur sont contre-indiquées.
La plus grande prudence est à observer chez les sujets épileptiques ou asthmatiques.


Ce qui est primordial de savoir lors l'achat d'une huile essentielle

Il est impératif que l'HE mentionne le nom complet de la plante, en français et en latin.
Une HE d'eucalyptus ne signifie rien, vu le nombre d'espèces: radié, globulus, smithii, citronné... Et chacune a des indications différentes, voire des toxicités différentes. Par exemple, l'eucalyptus globulus est contre-indiqué chez les enfants (moins de 6 ans) et les asthmatiques. Le radié, non.

Le chémotype a aussi son importance. Une même plante selon ses conditions de pousse peut synthétiser des molécules différentes ou du-moins dans des proportions différentes. Le thym à thymol, le thym à thujanol, le thym à linalol... A la base, c'est du Thymus vulgaris.

L'absence de label bio n'est pas forcément un gage de moindre qualité. Un petit producteur n'a pas forcément les moyens de payer un label.


Précautions à observer

  • La voie orale est réservée à l'adulte. Seul un praticien peut prescrire un traitement d'HE par voie orale chez l'enfant.
  • N'appliquez pas d'HE sur les muqueuses, ni autour des yeux.
  • L'utilisation d'HE chez la femme enceinte durant le premier trimestre est interdite. Au-delà, l'utilisation est fonction de l'HE. 
  • Il est possible d'utiliser les HE chez les enfants mais à partir de 3 ans et sous contrôle médical.
  • Pour rincer une HE (contact accidentel sur une muqueuse ou si votre enfant se renverse le flacon sur lui!), utiliser une huile végétale, celle que vous voulez.
  • Respectez les posologies. Une goutte, c'est une goutte!!
  • Respectez les durées de traitement: certaines HE sont toxiques à long terme.
  • Lisez les propriétés spécifiques à chaque HE. Certaines sont photosensibilisantes (des taches, voire des brûlures peuvent apparaître), d'autres sont irritantes, sensibilisantes, dermocaustiques (elles brûlent la peau, sans avoir besoin du soleil). Il existe des HE oestrogen-like, qui sont interdites aux personnes ayant (eu) un cancer hormono-dépendant.
  • Attention aux interactions entre les traitements médicamenteux allopathiques et la prise des HE.
  • Les HE dermocaustiques le sont aussi pour les muqueuses. Attention lors des diffusions à ne pas les diffuser pures. Les diluer au-moins au 1/3 avec des HE non dermocaustiques.
  • Conserver les HE hors de portée des enfants, dans leur flacon fermé et à l'abri de la lumière (elles se conservent de longues longues années).
  • Dans le doute, abstenez-vous et consultez!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre participation!